Dans le monde végétal, certaines plantes sont capables de synthétiser des arômes complexes, des essences, qui constituent pour elles une réserve d’énergie vitale .

  Ces molécules peuvent être extraites par distillation ou par expression à froid : ce sont les huiles essentielles.

 

  Ce sont donc des substances puissantes et concentrées qui sont en quelque sorte la quintessence, l’âme des plantes aromatiques.

 

  Connues depuis la nuit des temps, puis utilisées en parfumerie, les huiles essentielles ont commencé à être l’objet d’études et de recherches scientifiques à la fin du 19e siècle. Ainsi, c’est au début du 20e que naît l’aromathérapie telle que nous la connaissons aujourd’hui, qui remet au goût du jour ce savoir ancestral, et en fait désormais une médecine naturelle.

 

  Les composants aromatiques connus des huiles essentielles sont plus de 10000, et leurs combinaisons au sein d’une essence sont infinies, ce qui suffit à expliquer la richesse des possibilités qu’elles offrent.

 

 D’autre part, leur activité est triple, car à la fois biochimique, énergétique et vibratoire.

 

 Ainsi, elles peuvent être des alliées précieuses sur un chemin de guérison car elles sont capables d'agir sur notre corps physique, notre équilibre psycho-émotionnel mais également à un niveau plus subtil.